Comment bien entretenir sa piscine avec un robot piscine ?

robot piscine

Publié le : 26 avril 20225 mins de lecture

Après avoir bien profité de votre piscine, vous venez d’ôter les feuilles et autres impuretés flottant à la surface de l’eau. Place désormais au nettoyage en profondeur du bassin ! Si vous n’avez pas peur de vous fatiguer et que vous disposez de temps, libre à vous d’utiliser un aspirateur manuel ! Dans le cas contraire, intéressez-vous de près au robot pour piscine. Voici quelques conseils pour bien vous en servir.

Différents modèles de robot

Avant de procéder à l’achat de robot piscine, vous devez prendre conscience qu’il en existe plusieurs modèles. Chacun d’entre eux disposera de ses propres qualités, expliquant ainsi des écarts de prix parfois importants. On distingue généralement trois grandes catégories :

  • Le robot hydraulique à aspiration : il évolue de manière aléatoire dans le bassin et, à l’aide de son tuyau d’aspiration, il rejette automatiquement les impuretés collectées vers le filtre de la piscine.
  • Le robot hydraulique à pression : raccordé à la sortie d’eau du système de filtration de la piscine, celui-ci utilise un suppresseur et nécessite l’intervention d’un professionnel pour son installation.
  • Le robot électrique : certaines versions disposent de batteries intégrées et d’autres doivent nécessairement être connectées au réseau électrique. Ce modèle reste le plus accessible sur le plan financier, mais il est aussi le moins fiable des trois présentés ici.

Pour vous aider à choisir, visitez le site distripool.fr.

Comment bien l’utiliser ?

Une fois l’achat de votre aspirateur piscine réalisé, prenez le temps de lire les instructions du fabricant. N’oubliez pas en effet qu’un tel équipement peut se montrer dangereux s’il n’est pas correctement utilisé. Pour anéantir ces risques, vous devrez prendre quelques précautions. Commencez par vous assurer que les sorties d’eau ou les filtres de la piscine auxquels sera relié le robot fonctionnent parfaitement. Vérifiez également que toutes les normes de sécurité soient bien respectées. Pour les versions électriques sans batteries, procédez à un contrôle de votre installation électrique avant tout branchement.

Lorsque le robot se trouve dans le bassin, il est bien évidemment recommandé de ne pas se baigner. Attention aussi aux tuyaux et aux câbles qui se trouveront à proximité de la piscine quand votre aspirateur pour piscine est en fonctionnement. Une chute est vite arrivée et peut avoir de terribles conséquences comme la noyade par exemple !

Ne faites pas l’erreur non plus de sous-estimer les capacités d’aspiration du robot. Il s’agit bien souvent d’engins puissants, parfaitement capables de causer des blessures graves ou pire encore. Lorsque vous vous en servirez, vous ferez donc bien attention à ne pas exposer vos cheveux, vos bijoux ou vos vêtements.

Comment maximiser sa durée de vie ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que ces appareils sont faits pour être utilisés seulement dans l’eau. Vous éviterez en conséquence de les mettre en fonctionnement lorsqu’ils ne sont pas immergés. Une fois le nettoyage achevé, inutile de laisser au fond du bassin. Coupez l’alimentation, patientez quelques minutes et sortez-le de l’eau. N’oubliez pas ensuite de le ranger dans un local afin de le préserver des rayons du soleil qui peuvent impacter négativement sa durée de vie.

Prenez aussi grand soin à choisir un modèle adapté à la configuration de votre piscine et plus particulièrement son type de revêtement. Vous devez également savoir que ces robots travaillent à l’aide de brosses et de mousses pour éliminer toutes les impuretés. Il y a donc un risque non-négligeable que certains liners subissent une usure accélérée. Vous éviterez donc d’utiliser un robot si le liner de votre piscine ou son revêtement se trouvent déjà en mauvais état. Vous ne feriez alors qu’empirer le problème actuel !

Enfin, vérifiez toujours que les conditions de votre eau de piscine soient bien en adéquation avec les recommandations du fabricant de l’aspirateur figurant sur la notice. La température, le pH ou encore la concentration de chlore dans l’eau sont en effet des paramètres pouvant altérer la longévité de votre appareil.


Les spas de massage individuels : un luxe accessible pour une détente totale
Les principaux avantages d’installer un spa à domicile

Plan du site